Une journaliste saoudienne ose interroger les musulmans sur un terrorisme « inversé »

Nadine Al-Budair, a écrit un article polémique dans le quotidien kowëitien Al-Rai

Dans un article intitulé « Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux ? », la journaliste saoudienne Nadine Al-Budair ose interroger les musulmans sur un terrorisme « inversé ». Son article fait beaucoup de bruit.

Nadine Al-Budair
Nadine Al-Budair

Dans son article « Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux ? » publié dans le quotidien koweitien Al-Rai, la journaliste saoudienne Nadine Al-Budair n’y va pas par quatre chemins. Elle ose interroger les musulmans sur un terrorisme « inversé ». Les questions qu’elle ose poser son percutantes, dérangeantes.

Ces propos sont vifs, incisifs, directs, sans fioriture. « C’est étrange que nous condamnions le reste du monde au lieu de lui présenter des excuses. Comment réagiriez-vous si un Européen faisait exploser un théâtre ou café fréquenté par votre fils dans votre ville ? C’est étrange que nous, les musulmans, croyons avoir le droit de condamner de telles déclarations plutôt que d’examiner les implications de certains de nos curriculums extrémistes, de notre formation et de nos régimes, et d’en avoir honte. […] Imaginez un jeune d’un pays de l’Ouest venant ici se faire sauter au milieu d’une de nos places publiques au nom de la Croix. Imaginez que deux gratte-ciels se soient effondrés dans une capitale arabe et qu’un groupe extrémiste chrétien, en vertu de quelque comportement plus que millénaire, ait pris la responsabilité de cet acte, tout en faisant connaître sa détermination de raviver les enseignements ou quelques règles de la Christianité. […] Imaginez-vous à Amsterdam, Londres ou New York, sachant que les étudiants y apprennent que vous êtes un infidèle et qu’il faut vous tuer au nom du djihad qui conduit aux vierges du paradis. Prolongeriez-vous votre séjour jusqu’à la fin de l’été ou partiriez-vous ? »

En osant interroger les musulmans sur un terrorisme « inversé », avec des terroristes chrétiens, Nadine Al-Budair va certainement s’attirer les foudres des autorités. Pourtant, elle ne fait que demander au monde musulman de se regarder dans la glace. Pour couronner le tout, elle demande aussi que des réformes soient rapidement engagées.

Elle pointe aussi du doigt certains comportements en écrivant : « Imaginez que nous visitions leurs pays comme touristes et qu’ils nous tirent dessus, fassent exploser des voitures près de nous et fassent connaître leur opposition à notre présence en chantant: chassez les musulmans de notre pays et de notre culture. Ces images sont loin de la pensée du terroriste arabe ou musulman parce qu’il a la certitude, ou avait la certitude, que l’Ouest est humanitaire et qu’un citoyen occidental refuserait de répondre de cette manière aux crimes barbares des terroristes musulmans. Malgré les actes de terrorisme d’Al-Qaeda et d’ISIS, nous, les musulmans, vivons sur les terres occidentales depuis des années sans peur ni inquiétude. Des millions de touristes musulmans, d’immigrants, d’étudiants et de demandeurs d’emplois vont dans les pays de l’Ouest, dont les portes leur sont ouvertes et les rues sans danger. […] C’est étrange pour nous de condamner l’Ouest au lieu d’examiner ce qui arrive chez nous : les façons extrémistes dont nous interprétons la charia et nos attitudes réactionnaires à l’encontre les uns des autres et du monde. C’est étrange que nous condamnions le reste du monde au lieu de lui présenter des excuses ».

Elle conclut en enfonçant le clou en écrivant : « Vous feriez-vous exploser comme le font les terroristes musulmans, ou vous contenteriez-vous de retenir votre rage et de demander d’interdire l’accès des Chrétiens aux pays arabes; que feriez-vous ? Ces musulmans qui commettent des crimes ne représentent pas l’Islam, mais seulement eux-mêmes. C’est tout ce que nous savons faire, nous absoudre de toute culpabilité ! »
En écrivant de tels propos, Nadine Al-Budair s’expose bien évidemment à la vindicte des intégristes. Les réactions seront très intéressantes à suivre.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le chien est le meilleur ami de l’homme, même lorsqu’il s’agit d’un chiot et d’un bébé

L’impressionnante vidéo du record du monde de vitesse sur skate électrique