cette tuberculose qui évolue comme l’Homme
cette tuberculose qui évolue comme l’Homme

Santé : cette tuberculose qui évolue comme l’Homme

Cela plus de 70 000 ans que la tuberculose existerait. Depuis lors, cette maladie n’a cessé d’accompagner l’Homme dans son développement.

Vielle de 70 000 ans, la tuberculose remonte avant la période néolithique. C’est d’ailleurs les augmentations successives de densité de la population qui vont contribuer au développement de la maladie à l’échelle planétaire. C’est ainsi que près de 1,5 million de personnes meurent chaque année de la tuberculose.

C’est grâce aux travaux d’une équipe scientifique helvético-espagnole que l’on découvre que la tuberculose a suivi l’évolution de l’Homme, partout dans ses migrations. Publiée dans la revue Nature Genetics, l’étude fait ressortir que l’évolution de l’Homme a contribué au développement de ce qui est aussi appelé le bacille de Koch en raison de l’augmentation de densité de la population humaine au cours des migrations et des changements de mode de vie. Au fil des ans l’Homme a tout simplement réussi à réunir les conditions favorables au développement meurtrier de la maladie.

La même revue Nature Genetics publie une autre étude portant sur les mécanismes de résistance de la mycobactérie aux traitements, une question fondamentale dans la lutte menée contre la mortalité de la maladie. Des chercheurs de la Harvard Medical School ont découvert que le phénomène de résistance était bien plus complexe que prévu avec une résistance en plusieurs étapes.

Il faut préciser que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère la tuberculose comme étant la deuxième maladie infectieuse la plus meurtrière au monde après le sida et qu’elle touche principalement les pays pauvres, mais pas seulement.

What do you think?

-1 points
J'aime J'aime pas

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Histoire : le premier fer était issu des météorites

Le premier fer était issu des météorites