En bloquant Snapchat et Telegram dans Instagram, Facebook démontre qu’il n’aime pas ces services

Facebook n’aime visiblement pas Snapchat et Telegram vu que ces services sont bloqués dans Instagram. Comparativement, YouTube, Twitter ou LinkedIn ne sont pas bloqués.

Qu’est-ce qui se passe entre Facebook, Snapchat et Telegram ? A priori, ils ne s’aiment pas trop, en tout cas le réseau social n’apprécie pas véritablement les deux services de messagerie. Pour le prouver, il suffit de savoir qu’un filtre a été ajouté à Instagram pour ne plus partager de liens vers des comptes Snapchat et Telegram sur le profil des utilisateurs.

En bloquant Snapchat et Telegram dans Instagram, Facebook démontre qu’il n’aime pas ces services
En bloquant Snapchat et Telegram dans Instagram, Facebook démontre qu’il n’aime pas ces services

Pour justifier sa décision, Facebook explique qu’utiliser leur profil Instagram pour partager abondamment leurs comptes Snapchat et Telegram et recruter de cette manière de nouveaux followers n’est pas quelque chose « conçu pour être utilisé de cette manière ». Aussi bizarre que cela puisse paraitre, ce blocage ne concerne par YouTube, Twitter ou LinkedIn. Quelle est la différence ?

On ne sait pas pourquoi Facebook fait cette différence. Mais vu que le réseau social a vainement tenté de racheter l’application de messagerie éphémère, on peut imaginer que c’est une sorte de sanction-revanche. A cela, il faut ajouter une concurrence féroce pour la publicité sur mobiles, ce qui explique peut-être aussi cette décision.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Un bébé miraculé de la circulation routière

Boire ou conduire, faut choisir… mais comment réagissent les autres ?