Suivez-nous

Automobile

La variante roadster de la Lotus Evora arrive… mais en 2017

Publié

on

Tout le monde espérait la Lotus Evora 400 Roadster pour l’actuel Salon de Genève. Elle arrive bien, mais à l’horizon 2017.

Après la présentation de la Lotus Evora 400 début 2015, tout le monde espérait une variante roadster pour le Salon de Genève. Malheureusement, cette version n’a pas été présentée. Cela ne signifie pas pour autant que ce roadster n’est pas en cours de préparation.

En fait, Jean-Marc Galles a officialisé son arrivée en annonçant son arrivée pour 2017. Il y a de quoi être un peu déçu. Mais le fait de savoir que Lotus Evora 400 Roadster est en cours de développement est tout de même une bonne nouvelle. Il ne faut pas oublier que l’Evora est un modèle important pour Lotus, y compris la variante roadster que le constructeur compte écouler en masse aux Etats-Unis.

« La structure particulière de l’Evora, c’est-à-dire un châssis dit « baignoire », permet de se passer du toit sans nuire à la rigidité structurelle » a expliqué Jean-Marc Galles. Sans système complexe de décapotage, le pavillon étant simplement remplacé par deux panneaux rigides (de trois kilos chacun), le poids de la version roadster ne devrait pas s’alourdir.

Bien que le patron de Lotus ne divulgue aucun chiffre sur cette Lotus Evora 400 Roadster, il est logique de penser que ses caractéristiques seront proches de celles du coupé. Pour rappel il avale le 0 à 100 km/h en 4,2 secondes et atteint la vitesse de pointe de 300 km/h. Vu que Lotus a profité de l’actuel Salon de Genève pour présenter une Evora 410 allégée de 70 kg par rapport à la version 400, avec un surplus de 10 ch en prime, on peut légitiment espérer que les mêmes évolutions seront apportées à la future variante roadster.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Automobile

Des prototypes de la future Mercedes Classe A roulent déjà

Publié

on

Par

En considérant que la seconde génération de la Classe A n’était en fait qu’un gros restylage de la Classe A1, c’est en 2018 que Mercedes devrait lancer la prochaine génération de ce modèle. La prochaine Classe A roule déjà, en tout cas des prototypes.

Pour le moment, les prototypes de la prochaine génération de la Classe A sont encore cachés derrière un important camouflage. Il n’en demeure pas moins qu’il est d’ores et déjà possible que la ligne du modèle actuelle, qui plaît énormément, sera toujours de mise.

Il semble aussi que cette future Classe A adopter une nouvelle plate-forme avec un empattement plus long et des voies plus larges, une nouvelle configuration qui devrait profiter à l’habitabilité. Bien évidemment, elle devrait également avoir droit à une nouvelle gamme de moteurs, mais il est encore trop tôt pour en parler.

Il est évident que l’on devrait prochainement reparler de cette future Classe A, lorsque des détails plus précis commenceront à fuiter.

Continuer la lecture

Automobile

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue

Publié

on

Par

l suffit de regarder la Maybach Vision 6 pour se rendre compte que les designers et ingénieurs de Mercedes ont mis le paquet pour concevoir cette voiture véritablement hors normes. Entre sa silhouette fuselée, sa calandre « fanons de baleine », ses projecteurs effilés à l’extrême, ses portes papillon, sa poupe incroyable, son habitacle futuriste ou encore ses sièges enveloppants, elle est tout simplement incroyable.

Clairement, la Maybach Vision 6 a de gros arguments à faire valoir pour venir concurrencer les autres voitures de luxe, la Rolls-Royce Wraith par exemple.

Avec son pare-brise qui affiche toutes les informations nécessaires à la conduite, mais aussi à l’info-divertissement, la Maybach Vision 6 joue non seulement la carte du luxe à outrance, mais aussi la carte de la technologie poussée à l’extrême.

Pour l’heure, on ne sait pas encore ce qui se cache sous son capot. A écouter ce qui se murmure, il se dit que la Maybach Vision 6 pourrait être 100% électrique. On devrait en savoir plus sur ce modèle dans peu de temps vu que Mercedes s’apprête à présenter cette voiture d’exception à l’occasion du célèbre Concours d’Elégance de Pebble Beach, en Californie.

Mercedes joue la carte du luxe à outrance pour la Maybach Vision 6

Mercedes joue la carte du luxe à outrance pour la Maybach Vision 6

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 2

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 3

 

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 4

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 5

Continuer la lecture

Automobile

Tesla obligé de revoir sa production à la hausse en raison du Model 3

Publié

on

Par

Le pari fou d’Elon Musk de lancer une entreprise qui ne produit que des voitures électriques semble gagner. Même si elle est encore déficitaire avec une perte annoncée de 282,2 millions de dollars au premier trimestre 2016, son chiffre d’affaire a bondi de 45% à 1,6 milliard de dollars en un an.

Le problème est que le succès du futur Model 3 est tel que la firme va devoir revoir à la hausse ses capacités de production. L’année dernière, Tesla avait produit 50 000 véhicules. Cette année, elle prévoit d’en fabriquer 89 000. Mais en 2018, ce sont quelques 500 000 exemplaires qui devraient être produits ! Le défi de l’entreprise va donc être de multiplier par dix sa production en seulement 2 ans. Elon Musk n’hésite d’ailleurs pas à évoquer le cap du million de voitures produites à l’horizon 2020.

Pourquoi une telle précipitation ? Simplement parce que le Model 3 a déjà enregistré plus de 400 000 précommandes alors que le modèle doit entrer en production qu’à la fin 2017. Le constructeur automobile doit simplement face à la très forte demande pour cette voiture.

Pour Tesla, le défi est donc énorme. Il va commencer par la nécessité de lever de nouveaux capitaux pour financer cette croissance fulgurante. « Augmenter la production par cinq en deux ans sera difficile et réclamera plus de capital, mais c’est notre but et nous travaillerons dur pour l’atteindre », explique Elon Musk à l’intention des investisseurs. Les sous-traitant, notamment au niveau des composants de la batterie, vont devoir aussi suivre la cadence.

En réaction à cette annonce, les analystes affichent un certain scepticisme. Par exemple, Efraim Levy (Standard & Poor’s) estime que la barre est trop haute alors qu’Ivan Feinseth (Tigress Financial Partners) fait confiance à Elon Musk. Les paris sont donc ouverts sur le fait de savoir si Tesla va pouvoir réussir ce pari fou de multiplier par dix sa production en 2 ans.

Continuer la lecture

Trending