Suivez-nous

Automobile

C’est dans une version sportive 43 AMG que le SUV Mercedes GLC débarque à New York

Publié

on

A l’occasion du Salon automobile de New York, le SUV Mercedes GLC devient plus sportif. Pour cause, il sera présenté dans une déclinaison 43 AMG.

Le Salon automobile de New York sera l’occasion pour Mercedes d’y présenter son SUV GLC 43 AMG. C’est une première mondiale que cette déclinaison plus sportive sera dévoilée.

Grâce à son bloc V6 bi-turbo 3,0 litres d’une puissance de 367 ch et d’un couple de 520 Nm, ce GLC 43 AMG devient le modèle GLC le plus performant de la gamme Mercedes…en attendant l’éventuelle arrivée d0une version GLC 63 AMG. Avec en plus une boîte à vitesses automatique à double embrayage 9G-Tronic calibrée pour être plus rapide lors des changements de rapports, le SUV est annoncé avec des performances élevées, à savoir le passage du 0 à 100 km/ en 4,9 secondes et une vitesse maximale électroniquement bridée à 250 km/h.

Par rapport aux autres GLC, cette version sportive a droit aux habituels attributs propres à AMG, comme une calandre diamantée, des prises d’air plus grandes, des jantes exclusives, ou encore deux doubles sorties d’échappement. L’apport d’AMG se retrouve aussi dans l’habitacle, au niveau des sièges, mais aussi du volant avec méplat.

Si on veut tout dire sur le GLC 63 AMG, il ne faut pas omettre ses cinq modes de transmission sélectionnable par l’AMG Dynamic Select (« Eco », « Comfort », « Sport », « Sport Plus » et « Individual »), ni son système de traction intégrale 4MAtic, ou encore un système de contrôle électronique de stabilité et le système d’amortissement adaptatif qui peut être configuré selon trois modes (« Comfort », « Sport » et « Sport Plus »).
Au sujet de son prix et de sa commercialisation, on devrait plus en savoir lors du Salon de New York.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Automobile

Des prototypes de la future Mercedes Classe A roulent déjà

Publié

on

Par

En considérant que la seconde génération de la Classe A n’était en fait qu’un gros restylage de la Classe A1, c’est en 2018 que Mercedes devrait lancer la prochaine génération de ce modèle. La prochaine Classe A roule déjà, en tout cas des prototypes.

Pour le moment, les prototypes de la prochaine génération de la Classe A sont encore cachés derrière un important camouflage. Il n’en demeure pas moins qu’il est d’ores et déjà possible que la ligne du modèle actuelle, qui plaît énormément, sera toujours de mise.

Il semble aussi que cette future Classe A adopter une nouvelle plate-forme avec un empattement plus long et des voies plus larges, une nouvelle configuration qui devrait profiter à l’habitabilité. Bien évidemment, elle devrait également avoir droit à une nouvelle gamme de moteurs, mais il est encore trop tôt pour en parler.

Il est évident que l’on devrait prochainement reparler de cette future Classe A, lorsque des détails plus précis commenceront à fuiter.

Continuer la lecture

Automobile

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue

Publié

on

Par

l suffit de regarder la Maybach Vision 6 pour se rendre compte que les designers et ingénieurs de Mercedes ont mis le paquet pour concevoir cette voiture véritablement hors normes. Entre sa silhouette fuselée, sa calandre « fanons de baleine », ses projecteurs effilés à l’extrême, ses portes papillon, sa poupe incroyable, son habitacle futuriste ou encore ses sièges enveloppants, elle est tout simplement incroyable.

Clairement, la Maybach Vision 6 a de gros arguments à faire valoir pour venir concurrencer les autres voitures de luxe, la Rolls-Royce Wraith par exemple.

Avec son pare-brise qui affiche toutes les informations nécessaires à la conduite, mais aussi à l’info-divertissement, la Maybach Vision 6 joue non seulement la carte du luxe à outrance, mais aussi la carte de la technologie poussée à l’extrême.

Pour l’heure, on ne sait pas encore ce qui se cache sous son capot. A écouter ce qui se murmure, il se dit que la Maybach Vision 6 pourrait être 100% électrique. On devrait en savoir plus sur ce modèle dans peu de temps vu que Mercedes s’apprête à présenter cette voiture d’exception à l’occasion du célèbre Concours d’Elégance de Pebble Beach, en Californie.

Mercedes joue la carte du luxe à outrance pour la Maybach Vision 6

Mercedes joue la carte du luxe à outrance pour la Maybach Vision 6

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 2

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 3

 

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 4

 

La Maybach Vision 6 pourrait bien être la Mercedes la plus luxueuse jamais conçue 5

Continuer la lecture

Automobile

Tesla obligé de revoir sa production à la hausse en raison du Model 3

Publié

on

Par

Le pari fou d’Elon Musk de lancer une entreprise qui ne produit que des voitures électriques semble gagner. Même si elle est encore déficitaire avec une perte annoncée de 282,2 millions de dollars au premier trimestre 2016, son chiffre d’affaire a bondi de 45% à 1,6 milliard de dollars en un an.

Le problème est que le succès du futur Model 3 est tel que la firme va devoir revoir à la hausse ses capacités de production. L’année dernière, Tesla avait produit 50 000 véhicules. Cette année, elle prévoit d’en fabriquer 89 000. Mais en 2018, ce sont quelques 500 000 exemplaires qui devraient être produits ! Le défi de l’entreprise va donc être de multiplier par dix sa production en seulement 2 ans. Elon Musk n’hésite d’ailleurs pas à évoquer le cap du million de voitures produites à l’horizon 2020.

Pourquoi une telle précipitation ? Simplement parce que le Model 3 a déjà enregistré plus de 400 000 précommandes alors que le modèle doit entrer en production qu’à la fin 2017. Le constructeur automobile doit simplement face à la très forte demande pour cette voiture.

Pour Tesla, le défi est donc énorme. Il va commencer par la nécessité de lever de nouveaux capitaux pour financer cette croissance fulgurante. « Augmenter la production par cinq en deux ans sera difficile et réclamera plus de capital, mais c’est notre but et nous travaillerons dur pour l’atteindre », explique Elon Musk à l’intention des investisseurs. Les sous-traitant, notamment au niveau des composants de la batterie, vont devoir aussi suivre la cadence.

En réaction à cette annonce, les analystes affichent un certain scepticisme. Par exemple, Efraim Levy (Standard & Poor’s) estime que la barre est trop haute alors qu’Ivan Feinseth (Tigress Financial Partners) fait confiance à Elon Musk. Les paris sont donc ouverts sur le fait de savoir si Tesla va pouvoir réussir ce pari fou de multiplier par dix sa production en 2 ans.

Continuer la lecture

Trending