Suivez-nous

Santé

L’appétit vient en mangeant des produits sains !

Publié

on

Une étude révèle que les produits sains sont perçus comme moins rassasiants, donc que l’appétit vient en mangeant des produits sains !

L’adage « L’appétit vient en manageant » serait vrai selon une étude américaine. Il serait d’autant plus vrai si on mange des produits sains. Les chercheurs ont en effet découvert que les aliments sains seraient perçus comme moins rassasiants, ce qui nous pousserait à augmenter les portions de nos repas, donc à manger plus.

Ils vont même plus loin dans leur étude publiée dans le Journal of Association for Consumer Research. Ils soulignent que cela provoque un risque de surconsommation car « les produits sains nous pousseraient à manger plus, voire beaucoup trop ».

Ce que les chercheurs ont remarqué, c’est que ce n’est pas le produit en lui-même qui influence sur l’appétit, mais sa perception. Par exemple, les personnes qui estiment qu’un cookie est « sain » en prendront plus facilement un autre alors que ceux qui le considèrent comme « mauvais » vont s’en abstenir. Pourtant, malgré ce que l’on pourrait croire, les aliments sains rassasient pratiquement aussi bien que les autres produits.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Santé

Le stress comme thérapie contre l’obésité ?

Publié

on

Par

Le régime alimentaire et l’activité physique sont les solutions habituellement préconisées pour lutter contre l’obésité. Selon une étude britannique, le stress pourrait être une nouvelle thérapie.

Nous savons tous que le stress est mauvais pour la santé. Il peut entraîner une hypertension artérielle, des maladies cardiaques et même une prise de poids. Mais selon une nouvelle étude, le stress pourrait avoir des effets bénéfiques dans la lutte contre l’obésité. Les chercheurs ont découvert que le stress augmente la proportion de tissu adipeux brun, une masse capable de brûler le tissu adipeux blanc qui stocke les graisses. En d’autres termes, le stress pourrait nous aider à brûler davantage de calories et à perdre du poids.

Bien sûr, il ne s’agit que d’une étude et d’autres recherches sont nécessaires pour confirmer ces résultats. Mais il s’agit d’une découverte intéressante qui pourrait un jour nous aider à développer de nouveaux traitements contre l’obésité. En attendant, nous devrions tous essayer de trouver des moyens sains de gérer le stress, comme l’exercice physique, les techniques de relaxation ou les entretiens avec un thérapeute.

En découvrant que le stress augmente notre taux de cortisol, ils ont constaté que, proportionnellement, la température de la graisse brune se réchauffe. En d’autres termes, l’état de stress a activé la production de chaleur dans le but de brûler les graisses.

« La plupart des adultes possèdent entre 50 et 100 grammes de graisse brune, mais sa capacité à produire de la chaleur est 300 fois supérieure à celle de tout autre tissu du corps. « La graisse brune a le potentiel de métaboliser rapidement le glucose et les lipides », explique le professeur Michael E Symonds, l’un des auteurs de cette étude.

Cette découverte offre de nouvelles perspectives dans la lutte contre l’obésité, en utilisant le stress comme moyen thérapeutique. Une telle thérapie serait associée à une activité physique et à un régime alimentaire. Lorsque nous sommes stressés, notre corps libère des hormones qui indiquent à nos cellules de stocker davantage de graisse. C’est pourquoi les personnes stressées ont tendance à prendre du poids. Cependant, cette nouvelle recherche suggère que le stress peut également être utilisé pour lutter contre l’obésité. Si nous parvenons à contrôler la libération des hormones du stress, nous pourrons peut-être aider les gens à perdre du poids. Cette découverte offre un nouvel espoir dans la lutte contre l’obésité et pourrait un jour conduire à de nouveaux traitements susceptibles d’aider les gens à atteindre leurs objectifs de perte de poids.

Continuer la lecture

Santé

Pourquoi ne pas adopter la diète méditerranéenne ?

Publié

on

Par

Au lieu de suivre un régime de famine, pourquoi ne pas adopter le régime méditerranéen ? Il s’agit d’une alimentation saine, variée et équilibrée.

Le régime méditerranéen est un mode d’alimentation délicieux et sain dont il a été prouvé qu’il était bon pour le cœur, le cerveau et la santé en général. Ce mode d’alimentation comprend une grande quantité de fruits, de légumes, de céréales complètes, de légumineuses, de noix et d’huile d’olive. Le poisson et la volaille sont également les principales sources de protéines, la viande rouge n’étant consommée qu’occasionnellement. L’un des principaux avantages du régime méditerranéen est qu’il est riche en graisses saines, notamment en acides gras oméga-3. Il a été démontré que ces nutriments essentiels protègent contre les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Le régime méditerranéen a également été associé à une réduction du risque de maladie d’Alzheimer, de cancer et d’autres maladies chroniques. Si vous recherchez un mode d’alimentation sain qui vous aidera également à perdre du poids et à vous sentir bien, envisagez d’adopter le régime méditerranéen.

Le régime méditerranéen est un régime simple et efficace qui associe légumes, produits laitiers, huile d’olive, céréales, etc. Il est parfaitement recommandé pour perdre du poids et pour la santé générale de notre organisme.

Le régime méditerranéen n’est pas un régime à la mode mais plutôt un mode d’alimentation qui existe depuis des siècles dans des pays comme la Grèce, l’Espagne et l’Italie. Ce régime est basé sur les aliments traditionnels de ces pays, notamment les fruits, les légumes, les haricots, les céréales complètes, le poisson et l’huile d’olive. Il a été démontré que le régime méditerranéen est bénéfique à la fois pour la perte de poids et pour la santé en général. En fait, ce type d’alimentation a été associé à un risque plus faible de maladies cardiaques, de cancer et d’autres maladies chroniques. Le régime méditerranéen est relativement simple à suivre et peut être facilement intégré à vos habitudes alimentaires actuelles. Pour commencer à suivre ce mode d’alimentation sain, il suffit d’ajouter plus de fruits, de légumes, de haricots, de céréales complètes, de poisson et d’huile d’olive à vos repas. Vous pouvez également limiter ou éviter les aliments transformés, la viande rouge et les boissons sucrées. En suivant ces simples directives, vous pourrez profiter de tous les avantages du régime méditerranéen sans avoir à modifier radicalement vos habitudes alimentaires actuelles.

Le régime méditerranéen est basé sur une consommation importante de légumes et de fruits frais, qui sont excellents pour les vitamines et les minéraux essentiels. Ce régime comprend également des produits laitiers sous forme de yaourt ou de fromage, en version allégée.

Les bienfaits du régime méditerranéen sont nombreux et variés. La pierre angulaire de ce mode d’alimentation sain est constituée par les légumes et les fruits frais, qui sont une excellente source de vitamines et de minéraux essentiels. Ce régime comprend également des produits laitiers sous forme de yaourt ou de fromage, en version allégée. En outre, le régime méditerranéen privilégie le poisson et la volaille comme principales sources de protéines, la viande rouge n’étant consommée qu’occasionnellement. Ce modèle alimentaire repose également sur l’utilisation de graisses saines, comme l’huile d’olive, dont il a été démontré qu’elle présente de nombreux avantages pour la santé. Enfin, ce mode d’alimentation inclut une consommation modérée de vin rouge, qui a été associée à une réduction du risque de maladie cardiaque. Lorsqu’il est suivi correctement, le régime méditerranéen peut offrir de nombreux avantages pour la santé, notamment une meilleure santé cardiovasculaire et un risque moindre d’obésité.

L’huile d’olive originaire de la Méditerranée est non seulement délicieuse mais aussi saine. Ce régime favorise également le poisson plutôt que la viande, ce qui inclut également les crustacés et les fruits de mer. Les avantages de ce régime sont nombreux : il aide à prévenir les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer ; il réduit la pression artérielle et le cholestérol ; et il aide à maintenir un poids santé. En outre, ce régime est riche en antioxydants, qui jouent un rôle important dans la protection des cellules contre les dommages. Par conséquent, le régime méditerranéen est un mode d’alimentation délicieux et nutritif.

Le régime méditerranéen est non seulement nutritif et délicieux, mais il offre également une grande variété de choix qui peuvent vous aider à éviter la monotonie. Grâce à la multitude d’herbes et d’épices disponibles, vous pouvez créer des combinaisons de saveurs infinies, selon vos goûts. Et comme le régime est basé sur des aliments frais et entiers, vous obtiendrez toujours le plus de nutriments possible. Mieux encore, il a été démontré que le régime méditerranéen réduit le risque de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’autres maladies chroniques. Donc, si vous cherchez une façon délicieuse de manger sainement, le régime méditerranéen est un excellent choix.

En effet, le choix des aliments est très large, ce qui évite la monotonie. De plus, grâce aux herbes et aux épices, ce régime méditerranéen peut être aussi varié qu’agréable.

Continuer la lecture

Santé

L’activité physique protège le cerveau, donc réduit les risques d’Alzheimer

Publié

on

Par

Une étude révèle que l’activité physique protège le cerveau. Être actif permettrait de réduire de 50% le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Tout le monde peut profiter des bienfaits de l’activité physique, c’est ce que révèle une étude publiée dans la revue Journal of Alzheimer’s Disease. Selon les travaux de chercheurs de l’Université de Pittsburgh et de l’université de Californie (Etats-Unis), les personnes actives possèdent un volume de matière grise plus important que les sédentaires. Transposé au niveau des personnes âgées, ce constat permet de réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Peu importe l’activité physique exercée, les bénéfices sont là. Ils sont même conséquents vu que les modèles mathématiques s’appuyant sur les données collectées auprès de 876 personnes de plus de 65 ans montrent une réduction du risque de développer la maladie d’Alzheimer de 50%. Si le risque diminue chez les personnes actives qui ne sont pas encore atteintes, l’activité physique est aussi profitable pour les personnes atteintes.

L’exercice permet de brûler des calories, ce qui permet de moins perdent de matière grise, donc de protéger les zones du cerveau responsables de la mémoire et de la cognition.

« Notre étude est l’une des plus importantes à examiner la relation entre l’activité physique et le déclin cognitif, et les résultats confirment que rester actif protège le cerveau », explique James Becker, l’un des auteurs de l’étude. Pour les scientifiques, les résultats de leur étude suggèrent que la prescription d’activité physique pour contribuer à prévenir la détérioration de la mémoire.

Continuer la lecture

Trending